• Big Bear

    Mistahimaskwa (1825? - 1888)

     

    Chef Cri des Plaines (Fort Carlton Sask)

    Big Bear

    Au début des années 1870, Big Bear est déjà le chef d'environ 65 familles amérindiennes. Il est préoccupé par la disparition du bison, lenombre sans cesse croissant de pionniers européens et les conditions impossibles des traités qui semblent vouer perpétuellement les siens à la pauvreté et à la destruction de leur mode de vie.

    En 1876, Big Bear refuse de signer le traité no 6 et maintient cette décision jusqu'au 8 décembre 1882, au moment où les bisons ont tous disparu et la famine sévit. Il veut obtenir une réserve près de Fort Pitt mais, constatant à quel point ses amis là-bas sont pauvres, il s'acharne à obtenir également d'autres concessions du gouvernement fédéral.

    Dans le but d'unir les Cris du Nord, plusieurs réunions se tiennent à Battleford, la plus importante étant celle de 1884 : 2000 Autochtones se joignent à la danse de la soif de Big Bear à la réserve Poundmaker. L'événement donne presque lieu à de violents affrontements mais, grâce aux efforts de la Police montée du Nord-Ouest et de Big Bear, la paix est maintenue.

    Devant le refus du gouvernement fédéral de négocier avec Big Bear, ce dernier perd l'appui de ses partisans les plus extrémistes. En 1885, ce sont ces derniers qui dominent et, dirigés par Little Bad Man (Ayimisis) et par Wandering Spirit (Kapapamahchakwew), ils assassinent neuf Blancs au lac Frog et brûlent Fort Pitt avant d'être défaits au lac Loon.

    Partisan de la paix, Big Bear se tient à l'écart de ces événements. Il se rend à Fort Carlton le 2 juillet 1885. Traduit en justice pour trahison et crime grave, il est reconnu coupable et condamné à trois ans d'emprisonnement au pénitencier de Stony Mountain. Brisé et malade, il ne purge que deux ans de sa peine et est libéré le 4 mars 1887, il fut transféré à la réserve Poundmaker, et mourut un an après. 

     

     

     

     

     

     

    « PontiacBig Foot »

    Tags Tags : , , ,