• Chato

    (1860-1934) Chef Apache

    ChatoLongtemps compagnon de lutte de Geronimo, il deviendra éclaireur pour l’armée américaine et participera à la reddition de Geronimo en septembre 1886. Il sera pourtant déporté vers la Floride avec d’autres éclaireurs apaches.

    Quand en septembre 1881, Geronimo, avec soixante-quinze de ses partisans, s’enfuit de la réserve de San Carlos, Chato est avec eux. Les rebelles se cachent dans la Sierra Madre d’où ils lancent des raids au Mexique et en Arizona. Le camp de Chato est attaqué en mai 1883 par les soldats du général George Crook, mais Chato et quelques uns de ses compagnons réussissent à fuir et continuent à résister dans les montagnes. Pourtant, en février 1884, pour épargner les souffrances des femmes et des enfants qui l’accompagnent, il fait sa reddition à San Carlos avec une soixantaine d’Apaches.

    Eclaireur pour l'armée

    Quand Geronimo, qui s’est rendu au général Crook en mars 1884, s’enfuit à nouveau de San Carlos au printemps suivant, Chato refuse de le suivre, essayant de le persuader de l’inutilité de la résistance. Chato accepte alors de devenir un éclaireur pour l’armée contre les rebelles. Il sait que la résistance obstinée de Geronimo ne fait qu’aggraver les souffrances de son peuple. Avec deux autres scouts apaches et le lieutenant Charles B. Gatewood, il persuade Geronimo de faire sa reddition à Skeleton Canyon en septembre 1886.

    Prisonnier en Floride

    Chato fait partie d’une délégation apache qui se rend à Washington pour soutenir le droit de son peuple à rester sur ses terres. Les scouts apaches sont félicités par le président Stephen G. Cleveland et décorés pour leurs actions en faveur de la paix. Puis, sans avoir revu l’Arizona, Chato et les autres scouts chiricahuas sont dirigés sur la Floride où ils rejoignent le convoi des prisonniers déportés, parmi lesquels se trouvent Geronimo, Naiche, Mangus et les autres combattants.

    En 1894, avec Geronimo et les survivants apaches, Chato est envoyé à Fort Sill en Oklahoma. Ses enfants lui sont retirés et envoyés à l’école indienne de Carlisle en Pennsylvanie, où ils meurent tous les trois. En 1913, il est autorisé à s’installer sur la réserve des Mescaleros, au Nouveau-Mexique. Il meurt en 1934 dans un accident de voiture.


    Tags Tags : , , ,