• Douleur

    O toi que l'on nomme douleur

    qui viens sans joie et sans effort

    Tu n'es pas le bonheur

    Tu n'es pas le malheur

    Par l'homme, pour l'homme

    avec l'homme.

    Si tu te calmes quand vient l'automne

    Tu veilles sur nous jusqu'à la mort

    Compagne de nos jours

    Ennemie de toujours

    Patiente Taciturne Obstinée

    Rien ne sait ni ne peut t'arrêter.

    De notre coeur n'auras-tu pitié ?

    Où est-elle à la mesure de notre piété ?

    Tous, tu les as torturés :

    les innocents, les justes et les Saints,

    les martyrs et les assassins.

    Levée dés que sonne mâtines

    A la mort tu ne mets de sourdine.

    Et si j'osais te regarder. Cesserais-tu de me tuer ?

     

    (Inconnu)

    « Photo Aging KitSon histoire 3 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Avril 2019 à 10:38

    Merci pour ce texte qui explique bien la douleur ; il est très fort.

    Il y a plusieurs sortes de douleurs n'st ce pas?

    Bisous Sylvie

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :