• Nana Un très grand Chef Apache

    (1800-1896)

    Lire la suite...


  • Bidu-ya chef de guerre Mimbres Apache. 

    (1825-1880) issue de famille guerrière dont sa sœur Lozen

    Dans l'immense secteur couvert par les régions de Chihuahua et Sonora au vieux Mexique, l'ouest du Texas et le sud du Nouveau-Mexique, il y avait autrefois bien peu de noms aussi redoutés vers la fin des années 1870 que celui de Victorio 

     

    Victorio

    Lire la suite...


  • Crowfoot Chef Pied Noir  (1830-1890)

    il perd ses illusions à l'égard du gouvernement canadien.

    Lire la suite...


  • guerrières apaches

     

    Des femmes apaches se sont distinguées auprès des guerriers dans le combat mené contre l'occupant.

    Elles ont gagné leurs lettres de noblesse et restent à jamais dans la mémoire apache.

     

    Quelques petites données succinctes sur deux d'entre elles, les plus connues.

    Lire la suite...


  • Guerrier Oglala Sioux

    Respecté et sans peur

    Little Big Man

    Lire la suite...


  • Chef Comanche (1845-1911)

    Quanah Parker

    Lire la suite...


  • Big Foot fut le leader du groupe Miniconjou .(.??. - 1890)

    Il fut le premier à être abattu à Wounded Knee.

    Big Foot

     

    Lire la suite...


  • Mistahimaskwa (1825? - 1888)

     

    Chef Cri des Plaines (Fort Carlton Sask)

    Big Bear

    Lire la suite...


  • Pontiac ou Pondiag (environ 1720-1769)

    Chef du peuple Ottawa

    Pontiac

    La révolte de Pontiac

    'Nous ne sommes pas vos esclaves. Ces lacs, ces forêts et ces montagnes sont notre héritage et nous n'y renoncerons pas au profit de qui que ce soit.' Pontiac

     

    Lire la suite...


  • Ishi-Eyo-Nissi (1847-1917) Cheyenne

    Two Moons

    Lire la suite...


  • Chef Gall (1840-1894)

    Pizi

    Lire la suite...


  • (1831 - 1890)   TATANKA-IYOTANKA

     

     «Voyez Mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu l'étreinte du soleil, et nous verrons bientôt les fruits de cet amour! Chaque graine s'éveille et de même chaque animal prend vie. C'est à ce mystérieux pouvoir que nous devons nous aussi notre existence ; c'est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux, le même droit qu'à nous d'habiter cette terre. Pourtant, écoutez-moi, vous tous, nous avons maintenant affaire à une autre race, petite faible quand nos pères l'on rencontrée pour la première fois, mais aujourd'hui grande et arrogante. Assez étrangement, ils ont dans l'idée de cultiver le sol et l'amour  de posséder est chez eux une maladie. Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour leur propres usages et se barricadent contre leurs voisins ; ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures. Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. Nous ne pouvons vivre côte à côte.»

    Discours prononcé en 1875

    Selon la légende sioux, une alouette lui avait annoncée en chantant "Les sioux te tueront" 

    Lire la suite...





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique