• Nos Abeilles

    « Qu’on les aime ou qu’on les déteste, les humains ne peuvent survivre sans les insectes. »

    Depuis quelques années, la population d'abeilles est en très forte diminution, avec une disparition totale sur certaines zones.

    Les pesticides en serait la principale cause affectant le système nerveux central mais c'est probablement surtout une combinaison de facteurs (parasites, prédateurs, modification du paysage et rarification des ressources, dérèglement climatiques...) et de cocktails de pesticides.Ce syndrome est très préoccupant en raison de l'importance écologique de l'abeille en tant que pollinisatrice.

    La disparition de l'abeille serait lourde de conséquences tant sur un plan environnemental qu'économique.
    Ce serait même une véritable catastrophe pour la nature et l’être humain. La production agricole diminuerait, entraînant une hausse des prix de l’alimentation.

    On sait que 80 % des cultures dépendent de l'action des insectes pollinisateurs. 

    Les petits gestes de chacun peuvent aider à réaliser de grandes choses ! 

    Nos abeilles

    Mis bout à bout, ce sont près de 210 000 000 d’abeilles qui sont parrainées et plus de 5 000 ruches

    installées partout en France. 

    Si vous aussi désirez parrainer des abeilles et aider nos apiculteurs -

    N'hésitez surtout plus et cliquez à cette page

        "Un toit pour nos abeilles" 

     

    Je ne veux pas être alarmiste, mais certains pensent même qu’à terme, c’est la survie de l’espèce humaine qui serait menacée. Heureusement, ensemble, nous pouvons agir !

    Ψ  Ma ruche     

    Ψ  Janvier  Ψ Février   Ψ  Mars   Ψ  Avril   Ψ  Mai   Ψ  Juin  Ψ Infos   Ψ  Utilisations

    Ψ  Juillet   Ψ  Août   Ψ  Septembre   Ψ  Octobre   Ψ  Novembre   Ψ  Décembre   Ψ  Gazette

    ψ  Nouvelles  Ψ  Abeille Noire  Ψ  Gourmandises  ψ  Faire plaisir aux Abeilles  Ψ   La Colombie Interdit

              

  • Ruche Créon

    Apiculteur Frédéric J.

     

    PROVENCE ALPES Côtes d'azur

    Ma Ruche

     

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Le Saviez – vous ?

    Durant la période de froid, et pour conserver une bonne température corporelle, les abeilles consomment leurs réserves de miel. 
    Les défécations liées à cette consommation ne sont pas faites au sein de la ruche… Les abeilles ont une hygiène irréprochable ! 
    Elles vont profiter des redoux pour effectuer un « Vol de propreté » durant lequel elles vont rejeter les déchets accumulés durant plusieurs semaines ! 
    La Nature est bien faite non !?

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Connaissez-vous l’Abeille Noire ? 
    C’est l’abeille ancestrale, notre abeille originelle, « Apis mellifera mellifera » de son nom savant. Celle qui a résisté aux deux périodes de glaciation. Jadis espèce dominante en Europe, elle est aujourd’hui menacée. Il en reste à peine 10% en France. 
    Car oui, l’histoire se répète et dans notre recherche de rendement et de profits à tous prix, l’homme a fini par dégrader l’environnement naturel de l’abeille locale, la fragilisant.

    Abeille Noire

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Nouvelles de notre Biodiversité toute entière que nous souhaitons partager .
    Isabelle AUTISSIER, Présidente de la WWF France, a dénoncé cette semaine la pression constante de l’homme

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Les ruchers de nos apiculteurs sont paisibles et calmes.
    Les abeilles restent au chaud dans les ruches… Et c’est tant mieux, car c’est ainsi qu’elles vont se préparer tout doucement à la reprise d’activité fin février, début mars…
    Voici quelques photos de nos ruchers en hivernage.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Les premiers résultats d’une enquête nationale relative aux mortalités des colonies d’abeilles durant l’hiver 2017/2018.
    Cette étude a été menée à grande échelle par la Plateforme ESA (Epidémiosurveillance Santé Animale). Elle a été réalisée auprès de la filière et a obtenu quelques 14 000 réponses, permettant ainsi d’avoir « une vision plus juste de la situation sanitaire du cheptel apicole français », a déclaré Patrick Dehaumont, Directeur Général de l'Alimentation.

    Les premiers résultats sont hélas inquiétants…

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Code source : Comment économiser

     Chacun d'entre nous peut faire un geste simple pour sauver les abeilles. Pour cela, il suffit de planter ces fleurs mellifères :


     
    Pourquoi ne pas construire un abri pour les abeilles dans votre jardin ? Il leur sera bien utile l’hiver venu !

    Vous pouvez le construire vous-même en suivant ce tuto vidéo
     
    Il est possible d'en acheter un tout fait pour pas trop chère ici

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Enfin le printemps… Nous l’avons attendu et les abeilles aussi !

    Les abeilles pourront ENFIN commencer à sortir des ruches. Le confinement aura été long . Les réserves sont épuisées dans les ruches Les abeilles vont aller butiner ça et là les toutes premières floraisons.

     

    Pour mémoire, les mortalités dans les ruches étaient évaluées de 1 à 5% au niveau national, avant l’apparition des néonicotinoïdes. Cette famille d’insecticides a la particularité de ne pas tuer les abeilles sur le coup, mais de les affaiblir suffisamment.

     
     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  •    Financier au miel     Tartelette au gruyère, miel et pignon de pin    Gâteau aux amendes renversé aux pommes et au miel

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Lire la suite...


    2 commentaires
  • Monsanto Veut Modifier Génétiquement les Abeilles

    Pour qu’Elles Résistent à

    Ses Pesticides.

     

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Utilisations surprenantes du MIEL

    Lire la suite...


    2 commentaires
  •  

    La Colombie INTERDIT l’Épandage du Roundup de Monsanto.


     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Mai

    Le Saviez – vous ? 
    En pleine activité, la température de la ruche peut grimper facilement jusque 30/35°. En effet lorsque les butineuses (près de 15 000) transportent du nectar vers la ruche, il faut compter près du double de jeunes abeilles (soit environ 30 000 abeilles) pour le transformer en miel. 
    Cette maturité du nectar, pour en faire du miel et l'eau qui en résulte nécessitent une température de 35°. 
    Il est donc important de faire attention à conserver cette température constante et d'intervenir en juste proportion pour éviter à la ruche de se refroidir.

     

    « Sois comme la fleur, épanouis-toi librement et laisse les abeilles dévaliser ton cœur ! »

    Râmakrishna

     

    Lire la suite...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique