• Pipe sacrée ou Calumet

    La fumée qui s'en échappe est le moyen dont dispose les Indiens pour communiquer avec le Grand Esprit.

    Elle intervient dans toutes les cérémonies.

    Pipe sacrée ou CalumetCatlinite (matière tête de pipe)

    On l'utilisait pour établir des «ponts» entre le monde des hommes et celui des esprits. Pour ce faire, on le mâchait, on l'infusait, on l'inhalait ou encore on le prisait. Plus particulièrement, chez les nations amérindiennes.

    Pipe sacrée ou Calumet

    Pipe sacrée ou Calumetpipe Lakota

    La tige creuse représente le corps de l'homme ;

    Le fourneau son âme ;

    La partie concave à l'intérieur du fourneau son coeur.

    On remplit la Pipe Sacrée d'écorce de saule rouge et de tabac (kinnikinnic).

    En fait, ce qu'on fume dans le calumet n'est pas vraiment du tabac... Ne vous imaginez pas non plus que ce soit un certain végétal aux propriétés stupéfiantes !

    Dans le calumet on fume du kinnikinnik (' mélange ' en ojibwa) ou chanshasha. Ce produit est l'écorce interne séchée de l'aulne rouge (parfois d'espèces de troènes). Son amertume oblige d'y ajouter une part égale de tabac et un soupçon de plante odoriférante. La préparation de ce mélange est rituelle. 

    Pipe sacrée ou Calumetpipe sacrée

    Pipe sacrée ou Calumetpipe Ojibwa

    Elle scelle la paix entre les peuples qui concluent un accord.

    Elle scelle la paix avec la nature entière et l'ordre des choses.

    On fait circuler la pipe en rond pour reproduire le sens de la marche du soleil.

    Pipe sacrée ou Calumetpipe des 4 vents

    Pipe sacrée ou Calumet pipe Sénéca


    Tags Tags : ,