• Lire la suite...


    votre commentaire
  • Tu débarques dans la vie

    Sans savoir d’où, ni comment,

    Tu te bats sans pouvoir faire autrement,

    Bienvenue à Paris.

     

    Sans famille, ni toit,

    Tu es seule, sans loi,

    Tu vas et tu viens

    Chassée par certains.

     

    Cherche l’amitié

    Garde ta liberté

    Tu comprendras un jour

    Qu’il faut fuir cette ville.

     

    Pas d’usine, pas de patron

    Personne à dire pardon,

    Sans amis, ni haine

    Personne à dire je t’aime.

     

    Vie-là donc : c’est la vie.

    Tu fais un casse : argent garantie

    Au coin des rues, tu fais l’amour

    Et il n’y a jamais de toujours.

     

    Cherche le soleil

    Reste toi-même

    Tu comprendras un jour

    Qu’il faut fuir cette ville.

     

    Tu débarques dans une gare

    Destination : destin

    Au réveil de chaque matin

    Tu es seule sans même un chien.

     

    Dans ce monde d’adulte

    Sans place pour les faibles

    Il te faut leur faire la culbute,

    Et, voir qu’t’en as rien à faire.

     

    Cherche ta lumière

    T’y verras plus claire

    Cherche ton parcours

    T’y trouveras l’Amour.

    ------------

     

    Ca y’est ta compris

    Enfin t’as réussie

    Et tu n’as plus à fuir

    Loin de cette ville.

     

    Vie-là donc : c’est la vie

    Bienvenue dans ce monde

    Vie la vie, maintenant c’est ta vie.

     

     

    Sylvie (mars 1986)


    votre commentaire
  • Les Indiens nous ont beaucoup appris des richesse de la nature. Comment se servir de la terre pour y obtenir tout ce qui est nécessaire. L'artisanat Indien est d'une grande beauté, transmis par leurs ancêtres.

    Poteries

     

    Couvertures solides

     

    Vanneries

    panier en frènePanier en frène

     

    Poupée Kachina

    désignent des êtres surnaturels

    Vêtements en piquant de porc-épic

    vêtement SiouxVêtement Sioux

     

    Vêtements en broderie

    Mocassin MicMacMocassin MicMac

    seront remplacés par des perles.

     

    Coiffe

    Artisanat CrowArtisanat Crow

    Coiffe ArapahoCoiffe Arapaho

    Coiffe à cornes SiouxCoiffe à cornes Sioux

     

    Bijoux en Argent

    Argent+TurquoiseArgent+Turquoise

     

    La pipe (Calumet)

     

     

    Lors des réunions, ou lors des rencontres avec d'autres tribus, la pipe fait le tour.  Tous les gens rassemblés fument à partir de la même pipe en guise de bonne entente et de paix.

    Calumet de la Paix 
    Chez les Indiens d'Amérique du Nord, quand le chef de la tribu allume le calumet de la Paix, c'est une façon de déclarer que ses intentions et celles de son clan sont pacifiques. Le calumet est généralement richement décoré de plumes, de perles ou de crin de cheveux.

    Le calumet

    Le tuyau est d'un bois tendre, facile à forer ou tarauder : saule, le frêne utiliser par les Lakota, l'érable utiliser par les Abénaki  car l'Esprit aurait sculpté l’Abénaki et sa compagne dans le grand frêne, peuplier. Le fourneau doit résister à la température de combustion du tabac ; il est fait de pierre, de préférence noire ou stéatite, mais surtout d'une pierre tendre et rouge : la catlinite (du nom du célèbre peintre des Indiens du XIXe siècle, George CATLIN). Les peuples de langues sioux ont des légendes à peu près concordantes pour expliquer le prestige de ce minéral, dont la couleur est due à une forte concentration d'oxyde de fer, qui ne se trouve que dans le Minnesota, à la carrière connue actuellement sous le nom de Pipestone (sud-ouest du Minnesota).Pipe LakotaPipe Lakota

     Les carrières du Minnesota sont le seul endroit au monde où l'on puisse trouver cette pierre sacrée. On en a fait maintenant un site historique, mais nous, Indiens, sommes autorisés à nous y rendre et à creuser la roche rouge avec laquelle nous faisons le fourneau du calumet. Ces carrières sont au coeur de l'ancien pays des Sioux. Nos tribus orientales Wahpeton (Ceux qui habitent parmi les feuilles), Sisseton (Ceux des marais), Wahpekute (Ceux qui tirent parmi les feuilles) ont possédé cette terre jusqu'en 1851, où elles ont été contraintes de les céder aux Blancs. Mais nous avons passé un traité d'après lequel nous pouvons toujours y aller pour nous procurer la pierre sacrée.

    À nos yeux, le calumet est comme une bible ouverte. Aux Blancs il faut l'abri d'une église, un prêcheur et un orgue pour être en humeur de prier. Pour nous Indiens, il n'y a que le calumet, la terre sur laquelle nous nous tenons assis et l'immensité du ciel. L'Esprit réside quelque part. Cette fumée du calumet s'élève droit vers le monde de l'Esprit. Mais il s'agit d'une force qui agit dans les deux sens. Le pouvoir descend en vous avec la fumée, par le tuyau du calumet.

    Les crécelles

     

    Hochet Tortue

    Kanyahte'ka'nowa

     

    Le sifflet

    Sert à demander de l'aide aux énergies.

     

    La flûte

    Fabriqué par son interprète et utilisé pour courtiser les femmes, ou marquer les moments de repos et les réflexions, ou aider la guérison des malades.

     

    Le tambour

    Battement du coeur de la Terre Mère. Facilite la méditation et la concentration. Le tambour permet d'entrer en contact avec les Esprits. Chez les Indiens, le tambour est plus qu'un instrument.

    Lors de la cérémonie des tambours

    Les coups des tambours sont joués comme des battements de coeur. Ils sont joués dans les 4 directions du vent afin de remercier le Père Créateur pour les 4 éléments et pour souligner l'importance de chaque espèce humaine sur la terre.

     

    Le Bâton de parole

    Celui qui possède ce bâton peut s'exprimer sans être interrompu.

     

    Le capteur de rêves

    Fonction de filtrer tous les rêves pour empêcher les cauchemars de troubler les enfants qui dormaient.

     

     

     

     

     

     


  • Indiens et bisons suivirent la même route. Les bisons offraient aux Indiens tout ce dont ils avaient besoin pour vivre.

    Pas de gaspillage chez les Indiens. Le bison est un véritable trésor.

    Le gouvernement américain, à partir de 1870, donne l'ordre de massacrer les bisons.

    Tous les bisons abattus pourrissaient sur le sol, dans le seul but d'affamer les Indiens.

    Ce massacre fut accentué par la construction du chemin de fer.

    Les Indiens des plaines se sont farouchement battus pour empêcher ce massacre.

     

    En 1900, le dernier troupeau est sauvé in extremis.

    Les Indiens chassaient et pêchaient pour survivre.

     


  • Au XVIème siècle, les Espagnols débarquèrent en montant des chevaux tachetés. Les Indiens appelèrent le cheval " Chien Sacré"

    Grâce au cheval, il se déplaçaient plus vite et plus loin, et ainsi suivirent les troupeaux.


  • Nos tipis étaient ronds comme les nids des oiseaux. Mais l'homme blanc nous a confinés dans ces petites boîtes carrées, qui sont néfastes, car aucune puissance ne se dégage d'un carré.                       [CERF NOIR - Chaman des Lakotas et des Sioux Oglalas]

    Le tepee est une habitation très confortable. Le tepee est une habitation résistante à tous les climats. Le tepee comporte un agencement et des techniques de ventilation très élaborées. Le mot tipi ou tepee veut dire "utiliser pour vivre dans"

    Les Indiens montaient leur village en cercle. Se sont les femmes qui s'occupaient de la préparation et de l'installation des tipis selon une coutume. Malgré que le tipi était très petit, personne ne s'y bousculait, chacun avait une place. Personne ne devait passer entre le foyer et les gens assis, mais par derrière.


  • Vous avez remarqué que les Indiens donnent une forme circulaire à toute chose. 

    C'est que la puissance de l'univers s'exerce en cercle et que tout tend à s'arrondir.

     

    La vie est un cercle.


  • En mémoire d'un peuple qui a souffert

    et qui souffre encore

    O grand Esprit dont j'entends la voix dans les vents

    et dont le souffle donne la vie à tout le monde,

    Entendez-moi, je suis petit et faible.

    J'ai besoin de votre force et sagesse.

    Laissez-moi marcher dans la beauté et laissez

    mes yeux contempler à jamais le coucher de soleil

    rouge et pourpre.

    Faites que mes mains respectent les choses

    et que ......

    Rendez-moi sage pour que je puisse comprendre les choses,

    vous avez enseigné mon peuple.

    Laissez-moi apprendre les leçons que vous avez caché

    dans chaque feuille et roche.

    Je cherche la force, ne pas être plus grand que mon frère,

    mais me battre contre mon plus grand ennemi : moi-même.

    Que je sois toujours prêt à vous venir avec des mains propres

    et des yeux droits.

    Ainsi quand la vie s'effacera comme

    le coucher du soleil s'efface,

    mon esprit pourra vous venir sans honte.

    Prière Sioux 



  • 4 commentaires
  • 2559 pour les Thaïlandais

    Songkran (joyeux nouvel an)

    4 jours de rigolade.


    1 commentaire