• Spiritualité et Religion sont deux choses différentes.

    La spiritualité vient du coeur et non de la mémoire.

    Prier vient du coeur.


  • Le jeune garçon pubère après s'être purifié dans la loge de sudation passe 4 jours et 4 nuits dans les montagnes ou forêts,

    sans manger ni boire.

    Prier et demander au Grand Esprit d'envoyer une vision qui l'éclairera sur son destin.

    Visite d'un animal, rêves éveillé ou l'apparition d'éclairs (signe perçu comme très puissant).

    Au retour il retrouve l'homme médecine qui interprète les visions reçues.

    La quête de vision

     

    Après un nouveau passage dans la loge de sudation 

    la loge

     

     


  • L'homme médecine ou Chaman, est une personne importante. Sait communiquer avec les Esprits. Psychologue, vous donne des conseils. Connaissance des plantes, des pierres sacrées.

     

    A des relations magiques avec les animaux Totems.

    C'est un guide spirituel, entraîne l'individu à considérer son esprit. 

     

     

    Le chiffre 4 est sacré pour les premières Nations.


  • Elle symbolisait la bataille à venir.

    De temps en temps des guerriers quittaient le feu, pour se mettre à l'écart et prier. Ils ne priaient pas pour avoir la vie sauve, mais pour tuer beaucoup d'ennemis. 


  • INIPI est la loge à transpirer.

    INIPI signifie : Naître encore.

     


  • Pendant 4 jours, les participants s'imposent un jeûne complet, et dansent du lever au coucher du soleil, toujours face à l'astre.

    Le dernier jour, ils s'infligent des souffrances en offrant un peu de soi, un peu de son enveloppe charnelle. Ils se font percer la poitrine par un crochet ou bien percer le dos.

    Les danseurs tirent derrière eux des crânes de bisons et dansent jusqu'à ce que leurs chairs se déchirent.

    Charge symbolique qui les rapprochent des femmes, amenées, elles, à connaître naturellement les douleurs de l'enfantement.


  • A l'accouchement, la sage femme s'affairait à ramasser dans le vieux vêtement sur lequel la mère s'était agenouillée pour accoucher  le placenta t le cordon ombilical.

    Plus tard, elle poserait ce petit paquet dans un arbre fruitier.

    Car l'arbre refleurit chaque année et ainsi, disaient les Apaches, la vie de l'enfant se renouvellera de la même manière.


  • Le corps du défunt était incinéré, enterré ou placé sur un échaffaudage, face au ciel, le visage tourné vers l'Ouest.

    Des chefs ont été enterrés dans des endroits secrets.

    Les Indiens croyaient en une vie après la vie.

    L'une des âmes du défunt rejoignait le Créateur. La seconde âme devait franchir 12 niveaux cosmiques.

    A un décès les Indiens pratiquent un rite qui est le jeûne total pendant 3 ou 4 jours durant lesquels la solitude est de mise.

    On ne prononce plus jamais son nom. Toutes ses affaires sont distribuées ou brûlées - un Apache ne peut s'enrichir de la mort d'un membre de la famille.


  • Lorsque les premiers explorateurs, français et anglais, sont

    arrivés sur notre continent

    Christophe Colomb peint par Sebastiano del Piombo

    Christophe Colomb n'est pas le seul à découvrir l'Amérique.

    En 1492 il débarque au Bahamas, il fut accueilli amicalement par la population locale.

    En 1495 Jean Cabot arrive pour la première fois au Canada, au service du roi d'Angleterre (Henri VII).

    En 1513, Juan Ponce prend possession d'une nouvelle terre aux Indes occidentale au nom du roi d'Espagne Fernand d'Aragon et la baptise Floride.

    En 1562, la France tente de coloniser ce qui est aujourd'hui la Caroline du sud et la Floride,

    Expédition par Jean Ribault et Goulène de Laudonnière par 3 fois mais qui se solderont par des échecs (massacrés par des colons Espagnols).

     Dernier héritier Inca

    capturé et décapité par les Espagnols en résistant contre la colonisation.

    Ces explorateurs croyaient découvrir un nouveau territoire, ils ne savaient pas que le "Nouveau Monde" était en réalité très vieux

              

     

    et que le peuple qui y vivait était là "de temps immémorial" - Depuis presque toujours

     

    Exploration

    Territoire Indien protégé

     

    Une ordonnance est adoptée pour sauvegarder le territoire Indien du Nord-ouest.

    Impossible de s'emparer d'une terre appartenant aux Indiens sans leur accord.

    Mais voilà, l'ordonnance ne sera pas longtemps respectée.

     

     

     


  • Ces Indiens sont répartis et organisés en tribu

     Tribu Cris : 9 communautés

    Tribu Micmacs : 3 communautés

     Tribu Abenaquis : 2 communautés

     Tribu Naskapis : 9 communautés

     Tribu Mohawks : 3 communautés

    Tribu Montagnais : 12 communautés

     Tribu Inuites : 3 communautés

    Tribu Malécites

    Tribu Hurons : 3 communautés

     Tribu Naskapis