• Respect-Poèmes

    ---  Poèmes  ---  La beauté de la nature  ---  Message d'un Indien

    ---  Beauté divine du Créateur  --- Poèmes de l'éveil

     

    Infos     Pour m'améliorer -Merci

  • Vous êtes comme des enfants, tout ce que vous voyez vous le voulez, vous voulez ceci, vous voulez cela. Vous avez la technologie, mais vous ne savez pas vous en servir proprement. 

     

    Lire la suite...


  • Poème de l'éveil

    Poème de l'éveil

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • La terre n'appartient pas aux hommes, l'homme appartient à la terre.

    Le respect est un des enseignements les plus fondamentaux de la culture des Indiens. Chaque chose, chaque animal sur cette
    terre est digne d'un respect qui
    naît d'un amour pour la création.

    Honorer et respecter signifie penser à la terre,
    l'eau, les plantes et les animaux qui vivent ici et qui ont le même
    droit que nous de s'y trouver.
    Nous ne sommes pas les êtres suprêmes ; en fait, nous faisons
    partie du lien sacré de la vie, au même titre que les arbres et les
    roches, les coyotes, les aigles, les poissons et les crapauds qui,
    chacun à leur manière, remplissent leur mission. Chacun d'entre
    eux accomplit la tâche qui lui est donnée dans le lien sacré et
    nous aussi, nous avons la nôtre.

    La beauté de la nature

     

     

     

    Nous ne sommes pas immortels. La prophétie dit que nous ne devons pas oublier d'informer nos enfants, de les préparer, de les instruire, de les conscientiser 

     

                                                                                              Gandhi.

     

    RETOUR



  • Quand tu te lèves le matin,

    remercie pour la lumière du jour

    pour ta vie et ta force.

    Remercie pour la nourriture

    et le bonheur de vivre.

    Si tu ne vois pas de raison de remercier,

    la faute repose en toi-même.

    Tecumseh, chef Shawnee

    Poèmes

    Nous ne considérons pas les grandes plaines ouvertes,

    les superbes collines ondulées,

    et les méandres des fleuves comme "sauvages".

    C'est pour l'homme blanc seulement que 

    la nature était une "jungle"

    et la Terre "infestée" de "sauvages",

    hommes et animaux.

    Pour nous la Terre était généreuse,

    et nous étions entourés par les bienfait

    du GRAND MYSTÈRE.

    Chef Luther Standing Bear (Sioux)

     Chef Luther

    Poèmes

    Nous le savons : la terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre.

    Nous le savons : toutes choses sont liées. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre.

    L'homme n'a pas tissé la toile de la vie, il n'est qu'un fil de tissu. Tout ce qu'il fait à la toile, il le fait à lui-même.

    Chef Seattle, Suquamish

    Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas.

    Prophétie d'un Indien Cree

    Poèmes

    C'est la loi de la Jungle aussi ancestrale et aussi vraie que le ciel.

    Et le loup qui la suit peut prospérer,

    mais le loup qui la bafoue doit mourir ...

    Rudyard Kipling

    "La loi de la jungle"

    "L'esprit du loup"

    Poèmes

     

    Poèmes

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique