• Son histoire 2

    Laisse l'amitié croître lentement ; si l'on va trop vite, il se peut que rapidement, il n'en reste rien. Les véritables amis sont comme des diamants, précieux et rares.

    Bruce Lee

    Bruce Lee

     

    Le voyage Hong Kong / San Fransisco dura 18 jours avec des petites escales.

    Donne cours de chachacha sur bateauAfin de gagner un peu d'argent il donna des cours de cha cha cha , fut serveur dans un restaurant dont les patrons étaient des amis à ses parents pendant qu'il faisait ses études.

    Lors d'une célébration "le jour de la Culture Asiatique" Bruce donna une démonstration de kung fu, il fit une belle figure de Mante Religieuse. Un ancien champion de boxe poids lourds (James DeMile)  était là aussi, et comme la foule était plus attirée sur lui, Bruce lui dit :"Il paraît que tu sais combattre ? Çà te dirait de venir ici ?" ..........   DeMile peut habitué à perdre un combat était frustré.

    Quelques hommes qui ont découvert Bruce ce jour-là sont devenus peu après ces élèves :  Jesse Clover, Ed Hart, James DeMile, Skip Ellsworth, Pat C. Hooks ……

    Il commença à donner des cours dans des parcs, parkings, arrières-cours, garages, …….

    Bruce Lee avait changé, de bagarreur dans les rues de Hong Kong, s'est converti en un jeune responsable et studieux toujours inquiet pour ses amis.

    Bruce apprenait autant qu'il enseignait en modifiant ses techniques de combat.

    Les cours de kung fu allaient très bien et rapidement ils ont commencés à être contactés pour donner plusieurs démonstrations. Dans les explications que Bruce donnait aux spectateurs, il incluait ses points de vues révolutionnaires et très peu traditionnels sur les arts martiaux.

    Démonstration avec Jesse Glover

     

    Démonstration avec Jesse Glover pendant la foire Mondiale du Commerce à Seattle-1961

     

    Au début des années 60, un karatéka japonais, deuxième dan, appelé Uechi, a défié ouvertement Bruce car il considérait comme insultant le fait de critiquer les styles d'arts martiaux comme le karaté, que Bruce avait qualifié de style rigide. Bruce lui a assuré qu'on ne devait pas prendre ses commentaires comme quelque chose de personnel, mais comme une vision différente des choses. Mais le karatéka n'a rien voulu savoir. Comme Bruce n'avait rien à lui démontrer, il l'ignorait jusqu'à ce qu'il reçoit un message disant :"Si Bruce voulait aller à l'hôpital il n'avait qu'à venir le trouver". Bruce alla donc le trouver et un combat eu lieu. Après ce combat le karatéka à manqué l'école toute une semaine, et à son retour il dit à tous ses amis qu'il avait eu un accident de voiture. Au lieu de lui faire plus honte, Bruce l'a laissé faire.

    Pratiquant le wooden dummy 

     

     

    Bruce pratiquant le wooden dummy qu'il a fait apporter de

    Hong Kong

     

    Des faits comme celui-ci faisait que continuer à attirer des gens.

     

    Bruce continuait d'alterner :entraînement, travail de restaurateur et ses cours d'école où il s'est fait diplômer. A l'université, Bruce qui était étudiant a commencé à choisir des matières focalisées sur ses besoins et capacités : drame, dialogue de théâtre, mathématique, éducation physique, lutte libre, science en laboratoire, danse social, santé personnel, dessin, gymnastique, psychologie générale, amélioration du dialogue …. Toutefois malgré ces matières qui l'aidaient à perfectionner son anglais et ses réactions face aux autres, Bruce choisi la philosophie  comme spécialité dans sa carrière.

    Comme lui-même l'a écrit : "Ma spécialisation en philosophie était étroitement en rapport avec le caractère belliqueux dans mon enfance. Souvent je me pose ces questions : Qu'est-ce qu'il y a après la victoire ? Pourquoi les gens donnent autant de valeur à la victoire ? Qu'est-ce que la gloire ? Quel type de victoire est glorieuse ? Quand mon tuteur m'a aidé à choisir mes cours, il m'a conseillé de prendre la philosophie étant donné mon constant questionnement. Il a dit : La philosophie te dira pourquoi vit l'homme". Bruce continue : " En fait, les arts martiaux et la philosophie paraissent être opposés l'un de l'autre. Mais je crois que la partie théorique des arts martiaux chinois semble devenir indistincte. Chaque action devrait avoir son pourquoi et, par conséquent , elle devrait être une théorie complète et avancée qui épaulerait tout le concept des arts martiaux chinois. Je désire inculquer l'esprit de la philosophie dans les arts martiaux et, par conséquent, j'insiste pour étudier la philosophie".

    Entraînemen avec Taky Kimura 

     

    Entraînement dans la cour du Ruby Chow avec Taky Kimura, qui deviendrait son meilleur ami.

     

     

    Extrait d'une lettre écrite à son amie Pearl Tso : " Cette lettre contient mes rêves et ma façon de penser. Il y a deux façon de vivre, l'une est le résultat d'un dur travail, et l'autre est le résultat de l'imagination (qui requiert aussi du travail, évidemment). L'Amérique cherche ceux qui ont des idées. Une partie de ma vie est le kung fu. Cet art m'a énormément influencé dans la formation de mon caractère et de mes idées. Je pratique le kung fu  comme une culture physique, une forme d'entraînement mental, une méthode d'autodéfense et un mode de vie. Le kung fu est le meilleur de tous les arts martiaux. Personne n'a entendu parler de cet art suprême, outre le fait qu'il n'y ait pas d'instructeurs compétents Je crois que mes longues années de pratique ont aidé à mon intention de devenir le premier instructeur de ce mouvement.  Ma détermination est d'établir le premier institut de kung fu qui plus tard s'étendra partout aux Etats-Unis (je me donne 10-15 ans). J'aimerais bien que le monde connaisse la grandeur de cet art chinois, je me réjouis en enseignant et en aidant les gens, le plus important, c'est que le kung fu fait partie de moi-même. ….. Conscience divine ou pas, je sens cette grande force, ce pouvoir déchaîné, cette chose dynamique en moi, quelque chose de semblable à une forte émotion mélangée avec de la foi, mais encore plus fort". Bruce conclut sa lettre : "De tous mes projets et de ce que je fais, l'objectif est de trouver la véritable signification de la vie (la paix de l'esprit). Je sais que tout ce que j'ai évoqué n'aide pas à la paix de l'esprit, cependant, peut-être cela pourrait l'être si je me consacre à la perfection au lieu du combat névrosé….."

    Pour gagner un peu d'argent, Bruce a décidé d'utiliser ses connaissances en arts martiaux et d'écrire un livre qui serait la seule œuvre qu'il publierait de son vivant.

    (Kung fu chinois. Une philosophie de la Self-défense).

    avec ses élèves

     

     

     

     

    Bruce dirige ses élèves à l'institut JFGF de Seattle

     

     

    En l'année 1963 et depuis presque 3 ans, Bruce fréquentait une fille à moitié américaine, moitié japonaise (Amy Sambo) et il a décidé de la demander en mariage. Quand Amy a refusé, la relation a commencé peu à peu à se détériorer.

     

    Après 4 années aux Etats-Unis, il ne lui était pas permis de quitter le pays, étant citoyen américain, il devait faire son service militaire. 

     

    Il a quand même pu passer tout l'été 1963 à Hong Kong  Bruce et Doug Palmer

    auprès de sa famille avec son ami Doug Palmer.

     

     

     

    A son retour, appelé à intégrer les rangs, il reçoit une convocation pour passer l'examen médical d'aptitude, et là, on lui informa qu'il avait été considéré comme 4-F c’est-à-dire non apte pour le service militaire. "On a affirmé que Bruce a été rejeté du fait de la trop grande courbure de l'arc de ses pieds". Mais en réalité "Son problème était un testicule non descendu" : explique Linda Lee. Libéré de ses obligations militaires, Bruce a repris ses études à l'université de Washington.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sa vie

     

    « Jamais AchevéPhoto Aging Kit »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Dimanche 31 Mars à 11:19

    Bonjour Sylvie,

    Très intéressant ce que tu nous partages ici !

    Merci ! Je vois que tu n'es pas dans mes liens... Bizarre je croyais t'y avoir déposée et je vais remedier à ça ; bisous et excues me

    2
    Lundi 25 Mars à 18:08

    Bonsoir Sylvie,

    Intéressant article sur Bruce Lee, acteur talentueux partit jeune et trop tôt !

    Merci d'être passée sur mon blog et d'avoir laissé un commentaire.Tu es la bienvenue dans mon Royaume. 

    Bonne soirée.

    A bientôt peut-être ?

    Florence 

    1
    Vendredi 22 Mars à 13:32

    Bien raison et le tout va dans les deux sens pour l'amitié.

    Merci de ta visite.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :