• Son histoire 4

    Chacun doit savoir depuis l'enfance que rien n'arrive si l'on n'a pas l'esprit ouvert aux opportunités. Ce qui survient dans nos vies n'est pas le plus important ; c'est la façon dont on réagit à ce qui arrive.

    Bruce Lee

     

     

    L'ouverture de l'institut d'Oakland s'est faite petit à petit.

    Les cours ont officiellement commencé le 3 août 1964. Ils avaient décidé (Bruce et James) queJames Lee et Bruce le tarif serait d'environ 15 $ par mois, de sorte que s'ils arrivaient à réunir dix étudiants, ils auraient couvert les 150 $ que coûtait la location du local.

    Peu de temps après l'ouverture de l'école, trois hommes se présentèrent - Bruce leur fait une démonstration de rapidité - En mettant son poing à un doigt de la poitrine de l'homme, il a lâché le coup avec toute sa puissance, ce qui a projeté l'homme en arrière et l'a fait tomber. Aucun d'eux ne pouvaient croire ce qu'ils venaient de voir faire par ce petit Chinois et ils se sont inscrits rapidement.

    Bruce et James Lee, les instructeurs du 2ème institut

    Jun Fan Kung Fu à Oakland, Californie.

     

    La technique que Bruce venait d'appliquer et qui allait devenir une caractéristique de sa puissance était le *Coup de poing donné à environ "1 pouce" de distance (en théorie, 1 pouce vaut 2,54 cm).

     C'est un coup de poing habituel dans le Wing Chun, bien que Bruce l'ait développé en l'amenant à une nouvelle limite.                                                                                                            

             Montrant le "one inch punch"Bruce montre le "one inch punch" à un étudiant de Chuck Norris lors d'une exhibition à Long Beach (1967) .

     

    Outre ses démonstrations du "one inch punch" ,il faisait ses pompes avec trois doigts d'une Faisant des pompesmain et avec quelqu'un sur son dos! . Il avait aussi des tours de rapidité comme rester assez loin et prendre une pièce de la paume de la main de quelqu'un avant que la personne puisse la fermer.

    De cette manières manières, des gens se sont joints au groupe comme : Bob Baker, Léo Fong, Allen Joe, George Lee, Howard Williams ou Dave Cox ainsi que beaucoup d'autres.

    Vers décembre 1964, quatre mois après l'ouverture, Bruce reçu une visite inattendue. Wong Chan Man , pratiquant de Kung Fu. Historiquement, les Chinois ont toujours été très réticents à enseigner leurs secrets aux Occidentaux, redoutant que ceux-ci utilisent de telles connaissances contre eux. Par conséquent, toutes les communautés avaient comme règle de ne pas enseigner à des gens autres que Chinois. Bruce lui-même en avait souffert quand, à Hong Kong il avait été forcé d'abandonner les cours de Yip Man . C'est pour cela que la première chose qu'il a changé était cette règle, parce que pour lui, il n'y avait aucune différence entre les races.

    "On a remis à Bruce un parchemin orné et écrit en chinois, qui annonçait un défi" raconte Linda. Il stipulait que si Bruce perdait le défi, il serait contraint de fermer son institut, soit de cesser d'enseigner aux blancs. "C'est ce que tu veux ?" a demandé Bruce - "Ok, alors! " Ce n'était pas la réponse que Wong Jack Man espérait entendre, croyant que Bruce reculerait devant ce défi ; quelqu'un qui avait grandi dans les rues de Hong Kong en proférant et en relevant des défis à longueur de journée, n'allait pas reculer à ce nouveau défi.

    Wong Jack Man, intimidé, a essayé d'enlever de l'importance :"Ne faisons pas un combat. Nous allons montrer nos techniques". Mais Bruce, trop contrarié :"Non, tu m'as défié! Par conséquent, nous allons combattre" a-t-il répondu furieux. En voyant qu'il n'avait pas d'échappatoire, Wong Jack Man a essayé d'imposer quelques règles qui lui éviteraient d'être blessé. Mais Bruce a répondu "Je n'accepte rien! Tu es venu ici avec un ultimatum et un défi, espérant m'inquiéter. Tu as annoncé le défi, donc je fixe les règles. En ce qui me concerne, il n'y a pas de restrictions. Tout est valable".

    Linda enceinte de huit mois et James Lee ont été des témoins d'exception de ces événements.

    "Bruce et Wong Jack Man se sont salués d'une manière formelle" raconte Linda; et alors la lutte a commencé = L'adversaire de Bruce a adopté une position classique ; entre-temps, Bruce a effectué des séries de coups directs. Seulement une minute après, un des hommes qui accompagnait le provocateur voulu arrêter le combat, mais James qui faisait l'arbitre a refusé. "Bruce continuait toujours à attaquer, son adversaire, lui, reculait aussi vite qu'il le pouvait" continue Linda "tous étaient abasourdis quand, comme s'il s'agissait de quelque chose de comique, Wong Jack Man a fait demi-tour et s'est mis à courir, incapable d'attaquer Bruce. Bruce l'a poursuivi et a continué à le cogner sur la tête et sur le dos, puis a simplement mis son bras autour de son cou et l'a fait tomber sur le dos. Il a continué à frapper jusqu'à ce qu'il se soit rendu". Plus tard, il raconterait à son ami Dan Inosanto :"J'étais tellement fatigué que je pouvais à peine le cogner" Linda se rappelle : "Il s'est appuyé sur lui avec le poing levé. Tu te rends? A crié Bruce deux fois. Je me rends! A répondu son adversaire. Et là tout a été terminé".

    Bruce et James avec les élèvesBruce debout au centre et James (le 3ème accroupi de gauche) avec leurs élèves de l'institut d'Oakland en 1964.

    Bien qu'il ait gagné ce *combat* , dans le fond Bruce n'était pas très satisfait. Il pensait que ses progrès en Arts Martiaux étaient évidents mais qu'un combat qui aurait dû durer seulement quelques secondes avait pris plus de 3 minutes et l'avait complètement essoufflé et épuisé. Les attaques qui devaient mettre son opposant KO n'avaient pas fonctionné et il s'est demandé pourquoi. Ce combat a amené un tournant dans la vie de Bruce en lui ouvrant les yeux et lui faisant voir les Arts Martiaux d'une manière différente : fini le formalisme et les positions classiques. Dorénavant il passerait au peigne fin chaque technique pour trouver ses points forts et faibles, il les adapterait en gardant ce qui est utile et rejetant les autres.

    La vision personnelle des Arts Martiaux de Bruce Lee pointait à l'horizon : le Jeet Kune Do.

    Bruce a commencé à courir entre 15 à 45 minutes par jour, en couvrant des distances entre 3 Courir tous les jours en compagnie de son grand danois Boet 10 km. Il s'est converti en véritable fanatique des abdominaux, plus tout exercice qui serait utile pour les Arts Martiaux. Ses programmes d'entraînement incluaient des centaines voir des milliers  de répétitions de coup de poing et coup de pied, il améliorait la violence et la précision de ses coups, il effectuait d'innombrables sessions de *sparring* avec des protections, avec toujours dans l'esprit la recherche de la perfection dans la Pratiquant le Finger jab avec l'aide d'un appareil conçu par luitechnique. Il s'est mis de façon obsessionnelle à améliorer ses déplacements, et à cet effet, il étudiait le vidéos des combats de boxeurs comme Mohammed Ali. Il a commencé à parcourir les librairies à la recherche de tous livres sur les Arts Martiaux ; certains avaient plusieurs siècles, d'autres des éditions limitées.

    Bruce s'entraînantBruce a conçu une multitude d'appareils d'entraînement qui l'aident à simuler un vrai combat, comme ce sac, construit pour lui par son élève George Lee.

    Pour lui, tout faisait référence aux Arts Martiaux, même le culturisme. Linda se rappelle que Bruce collectionnait des photos de culturismes, parmi lesquels il admirait un jeune appelé Arnold Schwarzenegger - Il comparait les articles et savoir quoi ajouter à son entraînement. Dans ses programmes d'entraînement, souvent, il effectuait des répétitions jusqu'à ce que son corps n'en puisse plus. Même dans ses moments libres, il regardait la TV avec les jambes légèrement levées, il frappait un petit blason lorsqu'il lisait, il poussait une paroi ou une grille pendant qu'il parlait ; chaque moment de sa journée était transformée en un moment d'entraînement.

    Le fils aîné de Bruce "Brandon Bruce Lee" est venu au monde le 1er février 1965 dans l'Hôpital East Oakland, la veille du Nouvel AN chinois, dans l'année du dragon. Son nom chinois était

    *Se prononce aussi "Lee Kwok Ho" qui veut dire en chinois ("Lee Protecteur" ou "Lee Héros National")

    A sa définition du mariage s'ajoutaient "Le mariage, c'est garder les enfants, veiller sur eux dans la maladie, les guider dans leur comportement, partager leurs préoccupations et être fiers d'eux" a dit Bruce. Et puisque le sien n'avait pas été le meilleur père du monde, il voulut s'assurer que cela ne lui arriverait pas.

    Bruce, Linda et Brandon

     

    "La philosophie confucianiste se ressentit à travers toute l'éducation de Brandon" commenta Bruce "Les principales règles de conduite consistent à traiter les autres comme tu aimerais être traités, plus la loyauté, l'intelligence et le développement maximal de l'individu dans les cinq relations principales de la vie : le dirigeant et celui qui est dirigé, père et fils, frère aîné et frère cadet, mari et femme, amie et ami. En suivant ces règles, je ne crois pas que les choses puissent aller mal pour Brandon".

    Bruce s'est transformé en un père fier de Brandon.

    Etant donné son héritage Brandon était mi-Oriental, mi-Occidental ; Bruce aimait plaisanter sur cela : "Il doit être le seul Chinois au monde qui soit blond avec des yeux bridés"

    "J'enseignerai à Brandon que chaque homme est attaché à lui-même ; les obstacles sont l'ignorance, la paresse, la préoccupation et la peur. Il doit entre-temps se libérer lui-même et accepter le fait que nous sommes dans ce monde, où en été on transpire et en hiver nous grelottons". Ainsi pensait Bruce.

     

         Bruce et Linda      

        

     

     

    Sa vie  

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    4
    Lundi 29 Avril à 18:31

    OK Sylvie justement je me demandais pourquoi ce vide dimanche ! Cela arrive.

    Merci à toi et gros gros bisous

    3
    Jeudi 25 Avril à 12:37

    Coucou l'Amie je suis comme ton amie Maryline je vais me coucher moins bête ce soir !

    Je connaissais Bruce mais pas son histoire.

    Je viens de lancer un concours sur la plus belle création fleurie et vu les jolis diplômes que j'ai vu sur ton blog j'espère bien que tu vas y participer !

    Explications dans les bonjours de ce matin

    Bisous et belle journée

      • Vendredi 26 Avril à 15:56

        J'ai tenté de me connecter à ton forum, évidemment , le forum est en maintenance, j'y retournerais voir en fin de journée pour tes explications - A presque de suite

        BISOUSkiss

    2
    Mercredi 24 Avril à 15:39

    Coucou à toi ma belle 

    Et bien dis donc je vais me coucher moins bête ce soir, ton article est très intéressant concernant, Bruce Lee, moi qui ne le connaissait pas, j'apprécie le déroulé de vie de cette personne ! 

    C'est super sympa de la faire connaitre et connaitre aussi le personnage 

    Merci beaucoup à toi 

    Pleins de gros bisous pour cette fin d'am 

    Maryline ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :