• Son histoire 8

    Un acteur est, avant toute chose, comme toi et moi, seulement un être humain, et non un sexe symbole ou une "star", qui est un mot abstrait, un titre donné par les gens. Un acteur doit être concret et honnête quand il parle de lui dans toute situation.

    Bruce Lee

     

    Il ne dissimulait pas son rêve de faire connaître au monde les Arts Martiaux Chinois et, spécialement le kung fu. Malgré la fin du Frelon Vert comme artiste qui à été un dur revers pour lui, il a réussi à continuer dans ce milieu grâce à des petits rôles. Bruce était très conscient que, dans cette industrie, le plus important était d'avoir des relations.

    Le 5 juillet 1967 il signe un contrat dans la série : l'Homme de Fer. Le 7ème épisode requiérait un instructeur d'arts martiaux et Bruce a été engagé. C'était un petit rôle (à peine 5mn à l'écran), mais Bruce était intéressé parce que cela allait lui permettre de montrer au monde ses arts martiaux chéris. Bruce a intercalé dans ses scènes techniques de saisies et des projections de judo, des coups de pieds et autres coups de kung fu. Le résultat ne pouvait pas être plus spectaculaire.

    Bruce effectue un coup de pied sauté, face à James Garner dans le plateau de Marlowe (Août 1968).

    La co-protagoniste Barbara Anderson raconte : "Il était très timide à cette époque là, très doux et modeste, et soudain il explosait avec toute son énergie. Il ne se vantait pas, si ce n'était pas dans ses capacités. Il observait très attentivement ce qui se passait" Anderson continue :"Il ne se limitait pas à faire son rôle et à s'en aller comme font beaucoup d'acteurs. Il se préparait pour le rôle, mais il restait quelque part sans rien dire, en observant tout ce qui se passait ; ça l'a probablement aidé dans ses futurs travaux cinématographique".

    Bruce et Dean Martin répètent une scène pour The Wrecking Crew (juillet 1968).

    C'est à cette époque qu'il a donné de brèves leçons à l'acteur Lee Marvin.

    Peu à peu Bruce est parvenu à prendre part à un de ses tournages, comme chorégraphe d'arts martiaux. Sa présence n'était requise pour aucun rôle, ses fonctions se sont limitées à coordonner et à faire la chorégraphie des scènes de lutte et conseillé dans les scènes de karaté.

    Dean Martin et Sharon et Bruce sont devenus amis pendant le tournage, celle-ci l'a invité dans la maison qu'elle avait loué avec Roman Polanski  à l'actrice Patty Duke pour que Bruce enseigne les arts martiaux à son mari. C'est ainsi qu'acteur et directeur se sont rencontrés pour la première fois.** (actrice et femme de Polanski) sont devenus élèves de Bruce qui leur a enseigner quelques techniques simples pour le film.

    A la dernière parodie des films 007 jouée par Dean Martin ; en dépit de leur mauvaise qualité, on s'en souvient de nos jours parce que Bruce y a travaillé et aussi parce que c'était le dernier film de Sharon Tate avant son assassinat dans sa demeure des mains de Linda Kasabian (de la bande de Charles Branson) le 19 août 1969. Jay Sebring (le coiffeur des artistes) qui avait ouvert les portes d'Hollywood à Bruce est mort lui aussi. Bruce à raconté à un ami : "La maison était seulement à 2 rues de la mienne. Quand des choses se produisent ainsi, à côtés de chez toi, tu t'inquiète sérieusement, spécialement quand tu as une famille. Aux funérailles, j'ai entendu ce qu'ils ont fait aux victimes, c'était horrible. Même les journaux ne pouvaient le décrire. C'était trop cruel"

     

    Bruce dirige la scène de lutte entre Sharon Tate et Nancy Kwan dans The Wrecking Crew.

    Stirling Silliphant était un des meilleurs scénariste d'Hollywood à cette époque et auteur. "Je cherchais un style plus libre que le karaté" racontait Silliphant "Je voulais un style plus adaptable que le combat de rues et je n'arrivais pas à trouver quelqu'un". "J'ai réussi à contacter Bruce et lui ai dit que je voulais apprendre avec lui". Bruce lui a répondu : "Tu es trop vieux, tes réflexes ne seront pas suffisamment bons pour faire ce que tu veux" mais l'a quand même accepté comme étudiant. Ils ont commencés à s'entraîner et Silliphant aidait Bruce à trouver des petits rôles.

    "A cette époque, dés que je pouvais, j'essayais d'introduire Bruce dans mes films comme acteur ou comme spécialiste dans les coulisses". C'est ainsi que le 1er août 1968, Bruce à pris part au tournage (La Valse des Truands) joué par James Garner. C'était la première apparition de Bruce dans un long-métrage américain.

    Dans une scène pour le film La Valse des Truands Bien que le film n'a eu aucun succès , Bruce a fait en sorte que tout le monde parle de lui pour cette scène, habillé d'un élégant Bruce voulait donner une bonne image dans sa première apparition dans un long métrage américain et son ami et élève Ted Wong l'a aidé à choisir le costume qu'il porte dans le film. **il a dû sauter pour casser une lampe d'un coup de pied située approximativement à 2,5 mètres du sol. "casser la lampe n'a pas été évident" a raconté Bruce plus tard "J'ai dû sauter très haut et je n'avais aucune aide, seulement un petit élan pour l'atteindre, mais c'était spectaculaire".

     

    Le 12 novembre 1968, Bruce s'engage dans le tournage du dernier épisode (Blondie). Bien que ce soit un petit rôle Bruce a réussi à avoir des éloges de ses collègues. "Ça à été le meilleur épisode" dit Hutchins "et une grande partie dû à la présence de Bruce. J'ai travaillé avec un tas de gens, des acteurs comme Jack Nicholson, Clint Eastwood, etc… mais seulement 2 personnes restent au sommet pour moi : Bruce Lee et Elvis Presley". Bruce avait un tel souci du réalisme que parfois ça pouvait lui faire perdre le rôle.  On a décidé que Bruce devait casser un tableau fait avec un bois léger pour éviter des lésions, ce qui lui a paru insultant : "Il ne voulait pas tromper le public avec cette merde" comme disait Bruce "Il voulait une véritable planche, finalement, j'ai cédé bien que son assurance ne le couvrirait pas. De tout façon, après avoir vu les essais, cela paraissait tellement réel que j'ai accepté".

    Le jour même où Bruce sortait du plateau de Blondie, il avait déjà une autre série qui l'attendait.

     1968 n'avait pas été un mauvaise année mais vers avril 1969, avec Linda de nouveau enceinte et de nouveaux soucis financiers. Silliphant est venu une 2ème fois en aide à Bruce. Il l'a emmené à Tennessee pour qu'il chorégraphie la lutte. Evidemment les spécialistes américains n'étaient pas convaincus des capacités de Bruce. Ils se sont mis contre lui et Bruce commençait à en être agacé.

    Bruce a été contacté comme chorégraphe d'une scène de lutte pour le film A Walk in the Spring Rain, dont le tournage a été mené à bien dans les montagnes du Teneessee.     Deuc spécialistes n'ont pas confiance dans le petit gabarit de Bruce pour les diriger dans une scène de combat.

    Alors Silliphant a suggéré à Bruce : "Pourquoi tu ne leur donne pas un petit exemple de ce que peut faire un coup de pied latéral?" Bruce avait apporté avec lui son bouclier, Bruce a donné le bouclier à l'un d'eux. "Sans aucun mouvement, sans aucun élan, sans rien, simplement là devant le type, Bruce a donné un coup de pied le faisant décoller du sol et l'envoyer en l'air jusque dans la piscine" a dit Silliphant. "L'autre type est resté muet. 90kg de muscles. Bruce l'a soulevé avec ses pieds, envoyé en l'air et fait tomber à l'eau. Sans aucune préparation, simplement, comme ça".

    Bruce était toujours dans le Tennessee quand Linda à accouché d'une fille le 19 avril 1969 du nom de Shannon, dont le nom chinois est Lee Heung Ying (littéralement Lee Cristallisation Fragrante) - Elle s'est transformée en la prunelle des yeux de Bruce, mais lui a aussi fait voir ses responsabilités : "Je dois maintenant me préoccuper plus pour eux", a commenté Bruce "Pour la première fois dans ma vie, je me suis préoccupé de savoir comment l'argent viendrait si quelque chose m'arrivait".

           

    Les choses n'allaient pas super bien, Bruce comptait avec ses célèbres élèves pour l'aider financièrement avec leurs cours particuliers. Mais ils étaient souvent occupés sur différents tournages pendant des mois dés fois ; si ses élèves ne pouvaient pas venir à lui, alors il irait à ses élèves. De cette manière il a vu Steve McQueen dans le Mississipi, accompagner James Coburn sur la côte Est en 1969. Quelques mois plus tard, il effectue une tournée qui inclue plusieurs démonstrations d'arts martiaux. Il va en Suisse rejoindre Roman Polanski.

    Bruce examine la scène avec le directeur du film, Guy Green, le premier voulait une lutte réaliste et sans règle, tandis que le second voulait une lutte à coup de poing du style "John Wayne". Tous les deux sont arrivés à un accord.   

    A son retour il reçoit un appel de Hong Kong pour réaliser une interview en direct. En mars 1970, il y part avec son fils Brandon. En arrivant à l'aéroport : surprise - Des centaines de personnes l'attendaient avec leurs appareils photos et des micros "je ne savais pas ce qui se passait" a-t-il raconté "je n'avais jamais reçu autant d'attention. Ça a fait du bien à mon ego. Je ne pouvais pas croire qu'une heure de radio allait me transformer en une célébrité à Hong Kong". Grace Lee (sa mère), conscient de la popularité de son fils avec le Frelon Vert à Hong Kong, avait informé tous les médias de son arrivée. "Quand je me suis renseigné, j'ai compris le pourquoi de l'interview à la radio et pourquoi les gens étaient là". Le Frelon Vert a été un succès locale.

    La Shaw Brothers était la principale compagnie cinématographique du Sud-Est de l'Asie. Etant donné la mauvaise situation économique après l'occupation japonaise, la population errait dans la rue, sans travail ; la possibilité de devenir acteur offrait une porte de sortie pour tous ceux qui avaient besoin d'un salaire. Plusieurs acteurs à cette époque ont fini en se suicidant ou en dépressions nerveuses.

    Bruce lui fit une proposition dans laquelle il effectuerait un film pour Shaw Brothers en échange de 10000 $  et se réservait le droit d'effectuer des changements dans le scénario s'il le jugeait ; et serait le seul responsable des séquences d'action du film. Surpris de cette proposition et convaincu que Bruce était un acteur comme les autres qui travaillaient pour lui, Shaw lui a fait savoir qu'il le contacterait.

    Pendant ce temps Bruce voulait continuer son entraînement à Hong Kong. Il s'est mis en contact avec un ancien ami de la famille. Bruce a effectué plusieurs démonstrations. Comme lui-même l'expliquerait plus tard : "J'y suis allée parce que je sentais que le moment était propice pour faire connaître le Jeet Kune Do".

    C'est donc le 9 avril 1970, qu'il est apparu sur le plateau du programme Enjoy Yourself Tonight, présenté par Joseph Lau. Accompagné de plusieurs étudiants karatékas, il a démontré devant des millions de téléspectateurs la vitesse de ses techniques de coup de poing, ainsi que sa force en effectuant des pompes d'une seule main avant de les étonner avec ses planches cassées à coup de poing porté avec 3 cm d'élan comme son puissant coup de pied latéral. Les gens étaient enthousiasmés ! La RTV offre le jour suivant un plateau beaucoup plus grand à Bruce où il effectue une démonstration semblable et pour couronner, il exécute un coup de pied latéral qui a cassé quatre planches sur cinq tenues qu'avec deux doigts d'un karatéka.

    Bruce à cassé 4 tablettes sur 5 à coup de pied latéral dans une démonstration pour le programme Golden Hour, de la RTV de Hong Kong (avril 1970). Le journal Hong Kong Standart fait éloge de la prouesse de Bruce en affirmant : "peu de gens peuvent casser quatre planches d'un pouce d'épaisseur avec leurs pieds. Et même s'ils le peuvent, les planches en bois doivent être bien tenues". Selon Bruce, cet exploit extrêmement difficile requiert un timing précis et une pleine concentration de la puissance à un moment donné.

     

     

     

     

    Peu après il reçoit de Run Run Shaw un télégramme lui offrant un contrat de sept ans à raison de 2 000$ par film. Bruce rejette l'offre et s'est mis complètement dans son grand projet avec James Coburn : The Silent Flute.

           

    Famille Lee : Bruce, Linda, Brandon, Shannon   

    Retour

       

    « Projet fouClub des fatigués de naissance »

    Tags Tags : , , ,