• COUTUMES

    1• Mariage  2• La quête de vision  3•  L'homme médecine   3•  La danse de guerre

    4•  La loge de sudation  5•  La danse du soleil  6•  La mort

     

    Infos    Dîtes moi tout !!

  • Ainsi le calumet sacré est aussi ce qui lie les hommes et les femmes dans un cercle d'affection. Il est le seul objet rituel qui soit l'oeuvre commune de l'homme, pour son tuyau et son fourneau, et de la femme, pour sa décoration de plumes d'oiseaux. Pendant une cérémonie de mariage indienne, l'époux et l'épouse se saisissent du calumet en même temps, et on leur passe aux mains le lien d'étoffe rouge qui les unit pour la vie. 

    Coutumes/Totem


  • Rite initiatique auquel sont soumis notamment les jeunes garçons pubères, la quête de vision est une épreuve au cours de laquelle sont testées force morale et résolution spirituelle.

    Le jeune garçon pubère après s'être purifié dans la loge de sudation passe 4 jours et 4 nuits dans les montagnes ou forêts,

    sans manger ni boire.

    Prier et demander au Grand Esprit d'envoyer une vision qui l'éclairera sur son destin.

    Visite d'un animal, rêves éveillé ou l'apparition d'éclairs (signe perçu comme très puissant).

    Au retour il retrouve l'homme médecine qui interprète les visions reçues.

    La quête de vision

     

    Après un nouveau passage dans la loge de sudation 

    la loge

     

    Coutumes/Totem

     

     


  • Pourvu d'un don qui apparaît dès la petite enfance, il tient son pouvoir d'un enseignement secret transmis par les anciens.

    Il utilise cette force, ainsi que des médications naturelles, pour chasser «le mauvais esprit» du corps de ses patients, et leur permettre d'accéder à la guérison.

    A l'instar de nombreux médecins aujourd'hui, il a réalisé que la récupération d'un patient dépend de son attitude positive et de sa foi.

    L'homme médecine ou Chaman, est une personne importante. Sait communiquer avec les Esprits. Psychologue, vous donne des conseils. Connaissance des plantes, des pierres sacrées.

    Une des grandes figures de la tribu est le Chaman "sorcier". Il est l'arbitre sacré que tout le monde vient consulter. Le conseil des sages peut-être réuni à tout moment pour régler les disputes. Les décisions sont sacrées, nul ne peut les contester. Le concept de propriété privée n'existe pas. Les tribus se partagent les terrains de chasse et les rivières poissonneuses.

     

    Il a des relations magiques avec les animaux Totems.

    C'est un guide spirituel, entraîne l'individu à considérer son esprit comme un pouvoir lui permettant de prendre prise sur son environnement, son corps, ses émotions et son intellect, afin de se libérer des contingences et devenir ainsi « conscient », donc véritablement autonome.

     

     

     

    Le chiffre 4 est sacré pour les premières Nations.

     

    Coutumes/Totem


  • Elle symbolisait la bataille à venir.

    La danse de guerre

    De temps en temps des guerriers quittaient le feu, pour se mettre à l'écart et prier. Ils ne priaient pas pour avoir la vie sauve, mais pour tuer beaucoup d'ennemis. 

    La danse de guerre

     

     

    Coutumes/Totem


    votre commentaire
  • INIPI est la loge à transpirer.

    INIPI signifie : Naître encore.

     Le rite le plus ancien des Natifs d'Amérique, commun à toutes les tribus (il s'agit en effet de l'une des traditions les plus répandues chez les Amérindiens, que l'on retrouve pratiquement partout en Amérique du Nord)

     Ses origines se perdent dans la préhistoire. En langue lakota, inipi signifie "naître encore": dans l'inipi, enveloppé par la vapeur purificatrice du rite, l'individu renaît à une conscience nouvelle, à une lucidité nouvelle quant à son rôle et à son destin.

     

    Les pierres sont tout d'abord chauffées sur un feu à l'extérieur de la hutte, puis introduites à l'intérieur. La loge est ensuite fermée et l'on répartit quelques feuilles de cèdre ainsi qu'une pincée d'herbe aromatique sur les pierres chaudes, avant de verser l'eau destinée à produire la vapeur. La cérémonie s'achève lorsque la vapeur se dissipe, après quoi les participants au rite sortent du lieu sacré et retournent dehors. Avant toute nouvelle cérémonie, la couverture de la tente est généralement retirée et nettoyée.

     Les vapeurs soignent, permettent de dialoguer avec les esprits, d'obtenir des visions. 

     

    Coutumes/Totem


  • La danse du Soleil (wiwanyank wachipi) est le rite majeur de la spiritualité des Indiens des Plaines. L'été, elle donne lieu aux grands rassemblements intertribaux.

    Pendant 4 jours, les participants s'imposent un jeûne complet, et dansent du lever au coucher du soleil, toujours face à l'astre. Le plus grand de tous est le soleil sans lequel nous ne pourrions vivre.

    La danse du Soleil

    Le dernier jour, ils s'infligent des souffrances en offrant un peu de soi, un peu de son enveloppe charnelle. Ils se font percer la poitrine par un crochet ou bien percer le dos.

    Les danseurs tirent derrière eux des crânes de bisons et dansent jusqu'à ce que leurs chairs se déchirent.

    La danse du Soleil

     

     

     

     

    Croquis par George Catlin vers

    1851

                                                                                                                                          

    Cette torture volontaire symbolisait le renouveau après la mort, la libération suite à la douleur.

    Le wiwanyank wachipi est une transe rituelle qui exalte le désir de rendre grâce au Créateur en lui offrant un peu de soi, un peu de son enveloppe charnelle. Charge symbolique supplémentaire, c'est l'occasion pour les hommes de s'infliger des souffrances qui les rapprochent des femmes, amenées, elles, à connaître naturellement les douleurs de l'enfantement.

    Afin de déposséder les indiens de leur tradition , les autorités américaines interdirent la danse du soleil en 1881. La pratique continua en clandestinité jusqu'en 1934, puis elle fut levé par le "Indian Reorganization Act."

    "Ici je suis,
    Regardez-moi,
    Je suis le soleil,
    Regardez-moi"

    (Chant Lakota de salutation au soleil levant)

    Coutumes/Totem


  • " Si je devais changer quelque chose, je m'adresserai aux occidentaux et je leur conseillerai de réfléchir à leurs erreurs et je leur dirai qu'au lieu de nous acheter des plumes, des filtres magiques ou des objets sacrés qu'ils aillent se ressourcer à leur propre histoire."

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique